BIENVENUE    NEWS     ACTIVITES     FICHE PERSONELLES    HISTOIRE    ALBUM    INSCRIPTION    GUESTBOOK 
                                                                                                                                                 
                                                                                                                                                                    Assocation du Frihou
 
 
 

 

      histoire

Le voilier le « FRIHOU », un côtre Norvégien de 7.40m, à été dessiné en 1971 par l’architecte naval Suisse M. F. Greisser de Lausanne – Ouchy. Il répondait à la demande d’un client qui souhaitait faire seul du cabotage en mer. Suite à cette demande, Monsieur F. Greisser dessina les plans du FRIHOU selon les besoins bien spécifique de son client. Pour répondre à ces besoins et pour ce type de naviga tion, ce bateau a une charpente très robuste et un faible tirant d’eau pour faciliter l’échouage pour le carénage. 

Il a également été conçu avec un gréement aurique et un petit cockpit (baignoire) autovideur. Un bateau facilement transportable sur une remorque. Avant la fin de la conception du bateau et pour diverses raisons, le client renonça à son projet.  

Les plans ont été rachetés par le Chantier Naval F. Cachelin en 1977 et la construction du bateau a été en grande partie réalisée par des apprentis constructeurs de bateaux et ceci afin qu’ils puissent observer et pratiquer comment une construction classique devrait s’effectuer.  

Le contrôle de ces travaux c’est fait sous l’experte connaissance du chef d’atelier de l’époque Monsieur François Aegerter copropriétaire du FRIHOU. La coque fut construite en doubles bordées acajou sur membrures sciées Iroko et ployées en Acacia. 

La quille, l’étrave et l’étambot ainsi que varangues sont en iroko. Les barrots et une partie du pont ont été terminés et à ce moment la les travaux de construction ce sont arrêtés. N’ayant plus d’apprentis le chantier naval Fr. Cachelin laissa (à l’abri) le FRIHOU et de ce fait il abandonna ce projet. 

Monsieur Aegerter ce mit à son compte et racheta la part du chantier Cachelin et le FRIHOU fut transporté de Neuchâtel à Marin. Le bateau resta environs 10 ans sans trouver d’acquéreur c'est pour cette raison que ce magnifique voilier ne navigua pas pendant cette période. Pour différentes raisons, le chantier Aegerter cessa son activité et « Le Frihou » faillit bien disparaître.

C’était sans compter avec Jean-Marc de Montmollin, un des premiers apprentis qui, à l’époque, avait travaillé sur la contruction de ce bateau. Jean-Marc s’étant mis à son propre compte et ayant été piqué par le virus des bateaux en bois, s’engagea d’une manière ou d’une autre à faire revivre enfin « Le Frihou ».